Emplois verts


Les emplois verts sont au cœur du développement durable et apportent une réponse aux enjeux mondiaux de la protection de l’environnement, du développement économique et de l’inclusion sociale. En engageant les gouvernements, les travailleurs et les employeurs à être des agents actifs du changement, l’OIT promeut l’écologisation des entreprises, des méthodes en milieu de travail et du marché du travail dans son ensemble. Ces efforts contribuent à créer des emplois décents, à améliorer l’efficacité des ressources et à construire des sociétés durables à faible teneur en carbone.

Actualités

  1. © Pierre Albouy / ILO 2015

    104e Conférence internationale du Travail

    Sommet sur le monde du travail: «Le changement climatique et le monde du travail»

    La 104e Conférence internationale du Travail tiendra un Sommet sur le monde du travail pour aborder les répercussions du changement climatique sur le monde du travail. Vous pourrez suivre en direct en ligne les allocutions des différents intervenants, parmi lesquels le Président de la République française, François Hollande, le Président du Ghana, John Dramani Mahama, le Président du Panama, Juan Carlos Varela, et le lauréat 2014 du Prix Nobel de la paix, Kailash Satyarthi, ainsi que des représentants des employeurs et des travailleurs s’adresseront la Conférence à cette occasion.

  2. © Liang Qiang / World Bank 2015

    Journée mondiale de l'environnement

    Pour des entreprises et une économie plus vertes: transformer les défis en opportunités

    5 juin 2015

    Déclaration du Directeur général sur la Journée mondiale de l'environnement

Multimedia

  1. Promoting green entrepreneurship in East Africa

Projets et activités

  1. Le soutien de l'OIT à travers le monde

Le rôle que doit assumer l’OIT est de promouvoir le formidable potentiel de création d’emplois décents associé à la transition vers un modèle de développement durable à faibles émissions de carbone, et de minimiser et maîtriser les inévitables perturbations qui vont l’accompagner.»

Guy Ryder, Directeur général de l'OIT